Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 19:00

    Après avoir déterminé et explicité le choix de départ à savoir l’orientation vers la fac de droit, il convient d’expliquer la manière dont les cours fonctionnent. Autant le dire tout de suite, rien à voir avec le lycée, encore moins avec le collège… Cela fera certainement un petit choc (ou grand, c’est selon) à un certain nombre d’étudiants car « savoir travailler en autonomie » est vraiment difficile, même pour les plus chevronnés ! Mais cela ne doit pas vous dissuader pour autant, quelques semaines (mois) d’adaptation et de la volonté suffiront amplement à vous accoutumer, trouver un rythme et une méthode efficace.

    Comme on l’entend souvent dire, les cours magistraux sont, pour la plupart, indigestes (je dis bien « la plupart » car si l’on a la chance de tomber sur un, ou des profs qui sont passionnés, la matière devient rapidement passionnante). De quoi s’agit-il ? D’une vingtaine d’heures de cours par semaine (plus ou moins selon les facs, les périodes et les programmes), mais d’une vingtaine d’heures absolument nécessaires à un travail de mémorisation et d’assimilation régulier et efficace ! Autant le dire tout de suite, ceux qui croient que récupérer les cours en fin de semestre(s) suffit souffrent d’une maladie chronique qu’on appelle la suffisance ou à moindre mesure la paresse et se trompent lourdement. Pourquoi cela ? Car le temps nécessaire perdu à déchiffrer, rattraper, et par-dessous tout comprendre les cours des camarades n’est : premièrement pas du tout agréable ; deuxièmement et subséquemment, un vecteur de découragement ; troisièmement, ne permet pas d’avoir ce que j’appelle de « réminiscences d’amphi » (terme réminiscence ici mélioratif : souvenir de petits détails enfouis au fond de la mémoire qui peuvent faire mouche le jour de l‘examen) ; quatrièmement, un signe de désintérêt total pour ce qu’on étudie (c’est subjectif mais à quoi bon choisir une filière si on ne va pas aux cours ?). Vous êtes donc prévenus, assistez à un maximum « d’amphis » possible, cela ne peut vous être que bénéfique (même si vous n’écrivez pas, écoutez ;-)).

    Les amphis se déroulent assez simplement : on entre un petit peu avant le cours, on s’assoie à côté de nos amis et le prof commence son cour. Les « maîtres de conférence » (prof en amphi) ne portent guère d’attention aux étudiants pendant ces cours (ce qui est normal), à moins que vous posiez une question (possible pendant l’amphi -ça fait plaisir aux prof parfois- ou pendant les pauses). Si vous avez un doute sur un point du cour, n’hésitez pas à aller voir le prof pour qu’il vous explique, plus que d’être une certaine forme de zèle (2nd degré) c’est une bonne façon pour demander éclaircissement(s) sur un point obscur ou simplement demander des renseignements complémentaires.
    Les Amphis durent généralement de 2 à 4h suivant les vicissitudes de la vie étudiante (eh oui) mais habituellement c’est plus 2 que 4. La plupart du temps, ils font une pause de 5-10 minutes au milieu du cours histoire de se restaurer un tantinet (prendre un café quoi XD) et finissent leur monologue 5-10 minutes avant, ou après l’heure mais jamais à l’heure (en tout cas, pas à ma fac).
    Les matières étudiées en première années sont assez générales et théoriques : droit constitutionnel, droit des personnes, de la famille, histoire du droit, introduction au droit, science politique, droit comparé, relations internationales, introductions aux institutions juridiques, administratives, etc. Il y a une matière optionnelle et des matières transversales facultatives (sports, photographie, théâtre…).

    En sus des cours magistraux donnés par les fameux « maitres de conférence », il y a quelques heures de cours dispensées par les « chargés de TD ». Autrement dit des doctorants, ou peut-être des masters 2 (ça je n’en suis pas sûr). Les TD sont également fondamentaux pour réussir ses années de droit. En première année, il y 2 TD pour les 2 matières principales : droit constitutionnel et droit civil ainsi que deux autres TD : un TD de langue (anglais, espagnol, italien) et un TD appelé « PPE » : projet personnel étudiant (recherches documentées et réalisation d’une interview d‘un professionnel du droit).
    Ces TD, en tout cas pour les deux principaux, sont très importants. Bien préparer sa séance est une manière de bien préparer ses examens. Au cours des séances (une fois les deux 1ères -consacrées à la méthode- passées), vous aurez à préparer, en droit public : une dissertation ou un commentaire ; en droit privé : un commentaire d’article (disparaitront progressivement au cours de l’année), un commentaire d’arrêt (ceux-ci vous suivront jusqu’en master, voire plus) ou un cas pratique (consultation juridique). Chaque semaine donc, deux devoirs à préparer. Les « plaquettes de TD » sont les documents qui vous aideront à préparer votre sujet : elles sont souvent très bien documentées (parfois trop ^_^). Les cours de TD se déroulent de la même manière qu’un cours de lycée : une heure et demi de débat ou de « grattage » suivant les séances. N’hésitez pas à prendre la parole, en général, la participation orale est notée.

    Voilà, donc rien de bien méchant, il suffit de s’habituer à une nouvelle façon de travailler !

    Bonne chance à vous =)
   
   

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'un étudiant en Droit
  • Le blog d'un étudiant en Droit
  • : Pour une conduite active, participative et engageante de ses études de droit à l'université. Soyons acteurs de notre réussite et non témoins de notre déconvenue.
  • Contact

Recherche