Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2011 3 15 /06 /juin /2011 23:36

Bonjour à tous,


Je fais un peu de zèle auprès des moteurs de recherche avec mon titre, il est -vous l'aurez compris- profondément racoleur.

Un article s'imposait toutefois vu la période que nous traversons, je ne suis décidément pas le seul qui aurait tendance à s'ébaudir devant un mail ou une lettre favorable. Les étudiants qui ont postulé dans des formations de troisième cycle ou en magistère sont dans la phase d'envoi de dossier, voire dans la phase d'attente de réponse. Personnellement, j'ai demandé plusieurs magistères et l'un d'entre eux m'a déjà envoyé une réponse positive à l'étape de l'admissibilité pour l'entretien oral (c'est l'université de Nancy).

Et devant moi s'ouvre alors une ultime phase. Le chemin vers la réussite ou vers une grande déception : la préparation en vue de l'oral qui sera décisif. Naturellement, le premier sentiment qui vous traverse est l'excitation. Je suis pris à l'entretien (alléluia). Une bonne partie du chemin est faite. J'intéresse les recruteurs et mes capacités de travail passent désormais au second plan : le dossier a été scruté de très près, si l'on est choisi, c'est qu'on est "capable" potentiellement d'accéder au magistère. Le point essentiel à ce niveau est la sempiternelle motivation, qui doit exhaler de vos pores lors de l'entretien, la volonté, le projet professionnel. Sans doute aurons-nous à préciser des points précis (intéressants ou flous) de notre CV. Bref, ce qui se joue à l'oral est plus, d'après moi, une sorte de test de motivation où la personnalité du potentiel futur étudiant est sondée.

Pour le réussir, il faut le préparer. Ne me demandez pas comment, on en est tous au même point. Je ne pense pas qu'il existe de technique complètement universelle mais les recettes sont à peu près les mêmes a priori : on travaille sa présentation et on anticipe d'éventuelles questions simples mais qui peuvent mettre mal à l'aise si on ne les prépare pas en amont ("pourquoi vous et pas un autre ?" par exemple).

Bref, pour ceux qui sont dans le même cas que moi, je vous souhaite du courage et de la sérénité. Un oral qui a un tel poids est source d'adrénaline, trac, stress mais tout cela se travaille !


Bonne réussite à tous, et, un peu de méthode Coué ne vous fera pas de mal :


"Soyez roi dans vos rêves, dites vous : ma place est au sommet" (à méditer...).

Partager cet article

Repost 0
Published by les-etudes-de-droit
commenter cet article

commentaires

Camille 16/06/2012 16:52

Hello,
nous sommes donc dans la même situation :) courage à toi !

les-etudes-de-droit 16/06/2012 20:03



Bonjour,


Bon courage à toi ! Moi je suis passé par là l'année passée (voir date du post).


Je te souhaite que du positif ;).


Alex.



Présentation

  • : Le blog d'un étudiant en Droit
  • Le blog d'un étudiant en Droit
  • : Pour une conduite active, participative et engageante de ses études de droit à l'université. Soyons acteurs de notre réussite et non témoins de notre déconvenue.
  • Contact

Recherche