Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 19:23

Voici la question que se posent beaucoup de juristes en L1 et L2 voire L3. Vous remarquerez que j'utilise un chiasme dans mon intitulé pour brouiller les pistes. Cette problématique est lancinante et revient très très souvent. J'estime que cette alternative offerte aux étudiants en droit (quelle chance !) ne doit pas être analysée de façon trop manichéenne. Aujourd'hui, vue l'évolution contemporaine de nos sociétés, un bon juriste est un juriste à l'aise aussi bien avec le droit public qu'avec le droit privé. Il est dommage, dès la L1 par exemple, de délaisser une branche fondamentale du droit sous prétexte qu'on « n'accroche pas » à la matière. Le droit public et le droit privé enseignés jusqu'à la L3 sont des droits généraux et généralistes. On ne rentre pas dans les détails précis du contentieux administratif ; on ne va pas aller scruter tous les recoins du droit civil. On voit « seulement » les fondamentaux (et c’est déjà considérable) de chacun des droits. Ainsi, il vous sera sans doute préjudiciable, pour la suite de vos études, de mettre de côté le droit des obligations ou le contentieux administratif parce que ce dernier ne vous aura pas plu. Les bases du droit civil doivent absolument être acquises, aussi bien en droit des personnes ou de la famille, qu’en droit des obligations et droit de la responsabilité ; les bases du droit administratif de même : aussi bien le droit administratif général qu’en contentieux administratif. L’université ne prétend pas former des demi-juristes mais biens des juristes, « entièrement constitués » – vous me passerez l’expression.

Mon conseil n’est donc pas celui de ne pas avoir d’affinité, mais de faire en sorte que cette affinité ne laisse pas en jachère totale le droit qui émoustillera moins votre esprit. Le choix entre public et privé aura le temps d’être fait, de manière décisive, en Master I. Si, dès la L2, vous mettez de côté toute une branche du droit, vous aurez un esprit d’analyse moins pointu. Combien de fois, en commentant un arrêt de droit civil, j’ai eu à faire un parallèle avec le droit public (notamment pour la responsabilité civil). Combien de fois je me suis servi de l’article 1134 pour mes démonstrations en doit administratif ? La culture juridique est donc utile et n’est pas hermétique, que ce soit dans l’un ou l’autre des droits. Chacun a ses spécificités, c’est ce qui fait tout leur charme, mais un choix péremptoire trop prématuré peut être regretté plus tard. Mon prof de droit pénal, un avocat pénaliste, pour l’anecdote, regrette encore aujourd’hui d’avoir des connaissances trop ténues en droit administratif. Je vous aurais donc prévenu.

Par conséquent, avant de faire vos choix, imprégniez-vous bien des matières proposés. Vous pourrez dès lors, en L3, commencer à vous « spécialiser » bien que les choix ne soient pas encore tout à fait décisifs. Ne pas se spécialiser trop tôt permet de ne pas risquer d’avoir un parcours incohérent. Bien sûr, celui/celle qui est absolument sûr/e de lui/elle pourra se spécialiser plus vite qu’un/e autre, mais il reste qu’il ne faut pas feindre de s’intéresser à l’autre branche… Vous pourriez peut-être le regretter un jour, le droit public et le droit privé ont tendance aujourd’hui à interagir. Le choix final se fera de toute manière le plus naturellement du monde. Et puis, si vous avez une question ou un doute, je peux peut-être tenter de vous aiguiller…

A bon entendeurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by les-etudes-de-droit
commenter cet article

commentaires

Winter is coming 19/12/2015 04:57

Bonjour. Avant toute chose, je commencerai par saluer la qualité de votre article. J'aurais quelques questions. Actuellement en L3, je dois choisir entre 1) contentieux constitutionnel OU droit du travail 2 (nous avons déjà fait du droit du travail au premier semestre, il s'agira sûrement d'approfondir) et 2) libertés collectives OU contrats spéciaux.

Sachant que je suis plutôt porté sur le droit public (j'ai choisi du droit administratif des biens au premier semestre plutôt que du droit des sûretés), j'aurais tendance à faire le choix de la cohérence en choisissant libertés collectives et contentieux constitutionnel ; toutefois, étant encore extrêmement indécis quant à mon avenir (le droit social pourrait m'intéresser également), je me demande s'il ne serait pas judicieux de préférer un peu de polyvalence en continuant le droit du travail et en étudiant les contrats spéciaux - surtout que j'ai également un cours de libertés publiques, qu'il est peut-être inutile de cumuler avec les libertés collectives.

Merci par avance.


J'aimerais également votre avis sur le choix que je devrais réaliser entre ces matières : libertés collectives/contrats spéciaux, et droit du travail 2*/contentieux constitutionnel ? (*J'ai fait du droit du travail au premier semestre en tant que matière obligatoire.) En gros, faire le choix d'une certaine polyvalence en préférant contrats spéciaux et contentieux constitutionnel, ou faire celui de la cohérence en restant dans du droit public pur (sachant que j'avais choisi du droit administratif des biens au premier semestre).


Enfin, je compte appliquer vos conseils et m'abonner à une revue juridique, mais mieux vaut-il choisir un journal plus généraliste ou quelque chose de spécialisé (par exemple en droit public).

les-etudes-de-droit 11/09/2015 21:41

Bonjour,
Aucun souci. Le choix devient déterminant en M1 puis, en dernier lieu en, M2.
vous avez encore un peu de temps pour vous décider.

Fifi 11/09/2015 21:33

Bonjour,
Je vais démarrer ma L3 cette année et je ne sais toujours pas si je suis plus privatiste ou plubiciste. A l'heure qu'il est, j'ai choisi autant de matières de droit privé que de droit public avec au 1er semestre des matières de droit privé comme étant principales et au 2e semestre des matières de droit public qui font office de matières principales (les matières à TD)
J'ai souvent entendu que ça pouvait desservir arrivé en 3e année. De ce fait est-ce que je dois me spécialiser ou pensez-vous que ça peut au contraire être intéressant lorsque je postulerais pour des Masters ?

mymy 08/10/2012 12:43

En effet je ne sais pas faire la différence , mais a quoi sa sert de poster un commentaire si ce n'est pas dans le but d'aider la personne mais plutot pour l'enfoncer ?
ton commentaire n'a aucun intéret a etre sur ce site .

sacha 08/10/2012 10:29

en même temps si tu ne sais pas faire la différence entre droit privé et droit public je ne vois pas comment tu pourrais passer un concours...

Présentation

  • : Le blog d'un étudiant en Droit
  • Le blog d'un étudiant en Droit
  • : Pour une conduite active, participative et engageante de ses études de droit à l'université. Soyons acteurs de notre réussite et non témoins de notre déconvenue.
  • Contact

Recherche