Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2011 7 27 /03 /mars /2011 16:31

          Je suis en retard, cet article aurait dû être posté depuis plus d'une semaine déjà... Mais je rejette la responsabilité sur les cours et notamment le début des partiels blancs et également sur un problème temporaire d’ordinateur. Les 12 et 13 mars s'est déroulé à Toulon (pas dans Toulon même mais organisée par notre groupe) un week-end de formation régionale. L'associatif prend donc parfois du temps (j'étais encore hier à Marseille pour faire connaitre le GENEPI), demande de l'investissement mais ces efforts permettent un enrichissement, aussi bien intellectuel qu’humain.  Cela permet de faire des rencontres, très diverses, et d’échanger. A cette occasion, j’ai eu la chance de pouvoir parler très longuement avec François Korber.

Qui est François Korber ? Un homme simple, un juriste (qui s'est forgé empiriquement et concrètement), un fondateur d'association, un ancien détenu... Nous l'avons rencontré durant ce week-end et j'ai personnellement beaucoup échangé avec lui. Une personne très intéressante, intarissable sur la détention, sur le droit pénal carcéral, sur la vie plus généralement.

Détenu pendant plus de 20 ans pour des affaires diverses, il a fait considérablement avancé le droit pénitentiaire. En 2004, alors qu'il était en quartier disciplinaire, dans des conditions de froid aberrantes, il parvient, pour la première fois, à faire entrer un huissier en détention pour faire constater les conditions dans lesquelles il était incarcéré. Un arrêt à son nom a été rendu par la chambre criminelle de la cour de cassation en 2004 : désormais, les rejets de demande de libération conditionnelle sont attaquables devant le juge administratif... François Korber a été un précurseur, un pionnier. En détention, l'administration pénitentiaire n'était pas à l'aise à son égard. En prison, on l'appelait "Robin des lois" et parfois "l'avocat". Les autres détenus qui avaient des soucis venaient le consulter, il les aidait autant qu'il pouvait.

Désormais libre, et après avoir purgé ses peines, il œuvre dans ce domaine avec d'autant plus d'impact qu'il a une immense expérience du milieu carcéral. Il connait toutes les ficelles, a toutes les informations, a des contacts. Il est reconnu dans le milieu. L'idée de devenir avocat lui a déjà traversé l'esprit (mais pour des raisons de forme, cela pourrait ne pas fonctionner), il y pense mais ce n'est pas encore ce qui l’anime au plus haut chef : quel paradoxe ce serait…

L'associatif permet de belles rencontres, ça a été le cas avec M. Korber qui est très proche des génépistes. Il a d'ailleurs bénéficié de notre action, lorsqu'il était en détention.

J'indique donc sur ce blog un lien vers le site de l'association qu'il a impulsé : "Robin des loi". Il est au fait de l'actualité du droit pénal relatif à la prison. Pour ceux qui seraient intéressés, ou pour les curieux, n'hésitez pas à y faire un tour, on y trouve de tout.

 

http://robindeslois.org

 

Suite de l'article : "Apologie de l'associatif".

Partager cet article

Repost 0
Published by les-etudes-de-droit
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'un étudiant en Droit
  • Le blog d'un étudiant en Droit
  • : Pour une conduite active, participative et engageante de ses études de droit à l'université. Soyons acteurs de notre réussite et non témoins de notre déconvenue.
  • Contact

Recherche