Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 18:45

    Quelle joie emplie le cœur des étudiants la veille de l'affichage des résultats à l'université. A ce moment là, tout est permis : du « je suis sûr que j’ai raté telle épreuve » à « celle-ci, je suis sûr que je l’ai réussie », les étudiants s’adonnent à toutes sortes de spéculations et calculs pléthoriques qui s’avèrent souvent erronés une fois devant le fait accompli. Je fais partie de ces personnes là. Mes résultats étaient affichés sur un grand panneau à l’orée de ma fac ce matin. J’avais obtenu une moyenne plus que correcte au 1er semestre (13.60) et concourrais donc pour une mention : mais laquelle ? J’avais bien sûr en tête la volonté - à peine - cachée d’aller réussir à décrocher la mention Bien, mais je savais pertinemment que ce n’était pas chose facile d’autant plus que j’avais trouvé les épreuves du 2nd semestre plus difficiles que celle du premier, même si il m’eut apparue qu’elles se fussent plutôt bien passées (voir l’article sur ma semaine de partiel en live). Tout se remue ménage n’a pas arrangé ma nuit, n‘a pas ménagé mon cervelet. A vrai dire, j’ai eu beaucoup de mal à dormir, j’étais stressé d’échouer au pied de la mention (que ce soit AB ou B) : j’avais peut d’avoir loupé une matière principale.
    Le jour J, j’étais debout à 8h, j’ai pris le bus à 10h30 et j’avais rendez-vous devant la fac avec des amies vers 11h. Arrivé devant, une amie me dit assez rapidement : « punaise, on s’est gavé, t’inquiètes pas, tu as super géré ». Le stress tombe avant même de voir ma note. J’arrive devant la panneau, le calcul était très rapidement fait, j’avais décroché la mention Bien. Remplis de joie, nous montons alors les marches de la fac pour aller chercher nos relevés de notes : je n’étais pas passé à côté d’une matière principale, bien au contraire.
    Un moment de stress intense donc, notamment dans le bus, lorsque celui-ci commence à approcher dangereusement de l’université. Le souffle court, le cœur lourd : tout ce dérèglement physiologique pour arriver devant un panneau et être satisfait : ma première réaction a été de dire « je me suis mis la pression pour rien » ; pourtant, la libération intérieure - qui émane de notre conscience et de notre corps après la nouvelle - est tellement jouissive qu’il ne faut pas se priver de cette dose d’adrénaline qu’offre le stress.
    A tous les étudiants qui attendent des résultats : stressez ! (pas trop quand même) et bonne réussite ou merde (c‘est selon).

Partager cet article

Repost 0
Published by les-etudes-de-droit
commenter cet article

commentaires

Laura 09/07/2010 13:55


la mention bien*


Laura 09/07/2010 13:54


La mention est à 14 dans ta fac si je comprends bien ?


les-etudes-de-droit 09/07/2010 18:12



Hé oui, dans notre Fac la mention AB est à partir de 12 et la mention B à partir 14. Donc plus accéssible que si elle était à 15. J'ai eu 15.11 au deuxième, je l'aurais pas eu si elle avait était
à 15. Mais je suis quand même satisfait ! =)


Bon après, 14 ou 15... Il n'y a pas non plus un monde... Sachant que mes meilleures notes sont dans les matières principales (civil et constitutionnel).



Présentation

  • : Le blog d'un étudiant en Droit
  • Le blog d'un étudiant en Droit
  • : Pour une conduite active, participative et engageante de ses études de droit à l'université. Soyons acteurs de notre réussite et non témoins de notre déconvenue.
  • Contact

Recherche